samedi 28 février 2009

Temps de chien !

Juste une petite note pour vous prouver qu'à Tahiti, il pleut aussi. Alors ne croyez pas que je suis toujours en train de me la couler douce sur une plage par 40° à l'ombre... Non mais ! ;)

video

jeudi 5 février 2009

Le compagnon de l'auteur...

Vous avez remarqué ? Quand certains se mettent à raconter un auteur dans une biographie, on y évoque souvent un animal ayant accompagné le dit auteur une partie de sa vie, lui apportant... je ne sais pas en fait ; mais c'est indéniable, il lui a apporté quelque chose sinon pourquoi en parler ???
Ce fidèle compagnon est très souvent un chat et il n'est d'ailleurs pas rare de voir dans le petit livret photographique au centre du pavé de 500 pages, quelques clichés du démoniaque greffier prenant un malin plaisir à emmerder son maître alors qu'il est en train d'écrire. Ou alors mandant une caresse après avoir été courir la gueuse dehors par temps pluvieux, se foutant comme d'une guigne du fait qu'il est en train de dégueulasser avec ces pattes boueuses le précieux manuscrit de celui qui lui refile sa dose quotidienne de whiskas (ou de shébah si, et seulement si, il s'agit d'un persan ; non mais on va pas non plus dépenser 3 euros par jour afin de filer à becqueter à un pauvre chat de gouttière !). Tout ça pour vous dire (oui, oui, cette note a quand même un but...) que je ne prétends pas être, ni même devenir (quoique c'est tout le mal que je me souhaite... ;)), un auteur qui justifie qu'un biographe se penche sur son existence flamboyante pleine de people (encore faudrait il que j'en connaisse), de maitresses (encore faudrait il que j'en eusse), de coups d'éclats (encore faudrait il que j'en fasse), de... (encore faudrait il ...) mais je tenais à témoigner du petit compagnon qui m'accompagne les longues heures que je passe à mon bureau à me triturer les méninges et à m'user le bout des doigts sur mon clavier. Un petit margouillat a en effet élu domicile derrière le cadre qui orne mon bureau (une belle sérigraphie de Berthet soit dit en passant - ça c'est pour les biographes qui viendraient à passer par là afin qu'ils puissent écire plus tard "Dans l'intimité de son bureau, ses yeux se posent sur cette sérigraphie de Berthet acquise alors qu'il était encore jeune et ne songeait même pas à devenir cet auteur qui allait marquer toute une génération" - rien de moins ! ben oui, faut ce qu'il faut !). Il ne me réclame pas à bouffer car il se nourrit des quelques insectes de passage (je passe des heures à l'observer quand l'inspiration n'est pas au RDV), ne vient pas m'emmerder avec des pattes boueuses et trucide tous les moustiques qui auraient l'outrecuidance de venir me faire une ponction sanguine... Le seul inconvénient, ce sont ses petites crottes qu'il n'a pas la délicatesse de ramasser. Mais je veux bien lui pardonner. C'est presque que du bonheur !!! :)
Je l'ai baptisé "Luke" en hommage au célèbre cowboy... Il dégaine sa langue plus vite que son ombre... Je sais, elle était facile.

lundi 2 février 2009

Point de situation

Boudiou, je me rends compte que cela fait bien longtemps que je n'ai pas mis à jour ce blog...
Donc un petit point de situation (et oui, quelle originalité dans le titre, n'est il pas ?) concernant les projets en cours :
- Philippe et Stephan continuent leur travail sur L'alternative. J'ai parlé avec Frédéric Mangé, notre responsable éditorial qui m'a confirmé attendre que nous lui rendions le projet terminé en juin (comme c'est prévu au contrat). Je ne suis pas super confiant à priori mais mes deux compères m'ont assuré que c'était jouable. Compte tenu du durcissement du marché et par voie de conséquence des éditeurs, je crains que si nous ne respectons pas cette échéance, il n'y ait pas que des bonnes nouvelles pour nous. Quoiqu'il en soit, restons positif, si nous la tenons, les deux albums devraient sortir en août. Là, je ne suis pas non plus super enthousiaste car cette période coïncide avec les sorties des "blockbusters". Et le risque de passer inaperçu est quand même important...
- Samuel a décidé de reprendre les planches de "Hôtel California". Jusqu'à présent, il effectuait un encrage au feutre. Et le plus cynique et humoriste des dessinateurs que je connais a décidé que ce n'était pas assez... comme il voulait. Donc, il a tout repris et je dois bien dire que le résultat est pour le moins assez enthousiasmant. Il s'est rendu à Angoulême, bien décidé à obtenir quelques RDV histoire de s'entendre critiquer son travail. Mais le fait est que ce n'est pas à priori le meilleur endroit pour cela puisqu'il n'en a obtenu aucun... M'enfin, le dossier devrait être cloturé le mois prochain et je reste confiant quant à nos possibilités de réussite.

- Je prépare avec mon ami d'enfance un nouveau scénario intitulé "Faux semblants". A priori, c'est quelque chose d'assez ambitieux (au moins autant que l'alternative) du point de vue du concept. Nous avons bien l'idée en tête et avons attaqué l'écriture de la trame. Il va falloir que l'on se cale correctement mais je reste assez confiant quant au résultat final qui devrait, je pense, séduire quelques dessinateurs de talent.
- Je viens de me lancer dans un nouveau projet SF intitulé "Naël" avec deux "jeunes" dessinateurs, élèves de l'école Emile Cohl de Lyon. Ils sont bourrés de talent et si les premières études sont à la hauteur des planches, j'espère bien réussir à convaincre quelques éditeurs...

- Un autre projet avec un dessinateur pro. devrait être intéressant mais je reste dans l'attente de ses premières études.
Bon, voili, voilà, d'autres projets en cours d'écriture ou laissés sur le bord de la route quelques temps... Je vous tiendrai au courant de tout cela dans de futures notes. En attendant, je vais aller faire un petit tour sur vos blogs parce que là aussi, je manque d'assiduité et suis toujours surpris de trouver tant de nouvelles choses lorsque j'y passe. ;) A tout de suite !

ClickComments