samedi 14 août 2010

Point de situation

Je me rends compte combien cette expression "point de situation" est militaire mais bon, on ne se refait pas non plus, hein ? ;-)
Quoiqu'il en soit, nous ne sommes pas le jour de l'an et il n'est pas encore temps de faire le piètre bilan de ma pomme en matière de production. Toutefois, je suis conscient de la pauvreté de mes post sur le présent blog et il convenait d'y remédier. Et tant qu'à faire de vous tenir quelque peu au courant de mon actualité.
Il y a déjà deux mois que j'ai posé les crayons et n'est plus touché à mon clavier pour y écrire quelques bafouilles structurées en scénario. La faute à quoi, à qui ? A moi en premier lieu. Une sorte de lassitude de passer tant de temps derrière mon ordinateur pour si peu de résultat. Et surtout l'absence totale de retour positif en dépit de l'envoi de plusieurs projets depuis le début d'année. Je sais, il y a la crise... Et tels ces chefs d'entreprise qui, malgré de bons chiffres d'affaire, licencient "en prévision" ou jettent des familles entières à la rue en le justifiant par ce mot magique qu'est la crise, nos chers amis éditeurs font de même. J'ai l'impression qu'ils se sont enfin rendu compte du côté pervers de la surproduction de ces dernières années, qu'ils sciaient une branche sur laquelle ils étaient assis. Et comme de bien entendu, ce sont les auteurs qui en font principalement les frais.
Bon, ça ne m'empêche pas de croire au potentiel de mes projets. Le jour où cela ne sera plus le cas, il sera temps d'arrêter définitivement. Mais force est de constater qu'ils ne doivent pas être assez bon pour séduire un éditeur et franchir leur muraille de morosité. Il faut donc travailler, travailler... et travailler. Et c'est ce que je suis résolu à faire. J'ai donc recontacté la plupart des dessinateurs avec qui je préparais un projet afin de voir ce qu'il en était. Pour eux aussi, c'est la galère et coincés entre les multiples boulots alimentaires ou le côté sans pitié de certains éditeurs qui transforment allègrement des tryptiques en dyptiques, ils ne voient pas leur avenir d'un très bon oeil. Comment les convaincre que ce sera avec mon projet qu'ils arriveront à sortir l'album qui va lancer et pérenniser leur carrière ? Hum, pas facile ? Et de toute façon, pas sûr du tout. Quand je vois que certains albums, au demeurant forts sympathiques tant graphiquement que scénaristiquement, ne dépassent pas les 5000 ventes, je me pose des questions quant aux goûts du public. Quoiqu'il en soit, j'ai donc fait un bilan de mes projets en gestation et compte désormais me consacrer exclusivement à eux. Ne plus partir dans toutes les directions mais se consacrer sur quelques projets et les mener jusqu'où ce sera possible de le faire. Après il sera temps de passer à autre chose si cela ne marche pas...
J'espère donc avoir l'occasion de vous présenter de nouvelles planches dans les semaines à venir et espère également que vous aurez à coeur de les critiquer afin de me, nous, faire progresser. Ainsi, nos chers amis éditeurs n'auront d'autre choix que de nous proposer un contrat en or. Alors... Alors je me vengerai !!! AH AH AH ! Et faudra qu'ils soient très gentils pour que je signe chez eux. ;-)
Allez, trêve de blabla, je me remets au travail. On va bien voir. Bonne continuation à tous ceux qui passent encore par ici !

8 commentaires:

baphea a dit…

Allez courage, capitaine, le vent finira par tourner ;)

philhoobd - Philippe Hooghe a dit…

Salut Ed,
Content de voir que le vent souffle toujours dans tes voiles.

A.DAN a dit…

En parlant de vent, où as-tu donc posé ton voilier alors?
A+ Kamarad'!

laurentg a dit…

Hello,
Je ne doute pas que les prochains mois voient l'un de tes projets se concrétiser ! Dans le petit monde précaire et fragile de la BD, seuls les plus tenaces perdurent ;o) Bon courage. L.

PS. et merci pour tes visites régulières sur mon modeste blog.

Anonyme a dit…

Bon courage Édouard.
Pour l'instant mes pinceaux sont encore réquisitionnés pour quelques mois, mais tu sais qu'ils restent fidèles et qu'ils seront à ta disposition dès que possible... si cela te chante ! ;-)))

A bientôt. Amitiés.
Stéphan

PS. Tome 1 Zéphyr terminé il y a trois jours !!! Petite pause avant plongée en piqué dans tome 2...

Anthony Cocain a dit…

Te recentrer sur les projets phares c'est une bonne idée. Je suis sur que tu arriveras au bout :) En lisant ton article, ça me rappelle que j'ai délaissé Akakor et j'en suis une nouvelle fois désolé. Mais j'y pense toujours... manque de temps... comme tout le monde... :)

Cédric Hervan a dit…

C'est laaaaa llluuuuuutttttteeeee finale !!!!!!
Courage tu les auras !!! :-))))

A.DAN a dit…

Paraitrait que ton anniversaire c'est ces jours-ci ;) Alors bon anniversaire, ... vieux.

ClickComments