jeudi 10 mai 2012

Peut mieux faire...

Samedi dernier avait lieu dans la librairie où je travaille une séance de dédicaces d'un grand monsieur de la BD, à savoir Jacques Ferrandez. Après un repas pris aux Sablettes (station balnéaire de la Seyne sur mer bien connue des invités du festival Bulles en Seyne), nous voici de retour à la librairie. Le temps pour Jacques d'aller expérimenter le petit noir du bar Le Seynois (le meilleur à mon goût, qu'on se le dise), je regagne mon rayon pour constater que déjà plusieurs passionnés attendent fébrilement, leur album à la main, son arrivée. Trente secondes pour les rassurer sur son effective présence ; j'aperçois une larmichette dans un oeil. Puis, après avoir enfilé mon gilet rouge, c'est l'heure de la mise en place des "Choco Bons", sorte de signature instaurée pour les dédicaces BD. Jacques arrive et commence à enchainer les dédicaces avec une rapidité et un talent qui restent impressionnant. Passage apprécié de plusieurs membres de l'association, notamment Christophe, EL Président ! (en photo).

Puis vers 17h30, c'est le désert... Plus personne. Et Jacques n'aura plus l'occasion que de dédicacer un exemplaire à une cliente de passage. Certes, cela m'a donné l'occasion de discuter avec lui, d'écouter ses anecdotes passionnantes et de me faire dédicacer moi-même un de mes albums. Mais quand même, je suis de plus en plus désespéré par cette ville pour laquelle nous sommes quelques uns à nous démener pour que le plus grand nombre n'en ait rien à secouer... Le pire, c'est quand je vais lire sur certains sites ou blog d'habitants que rien ne s'y passe jamais... Franchement, il y a de quoi avoir envie de déménager dans le nord...

4 commentaires:

JMP a dit…

Tu m'inquiètes... bah, au pire je récupère le poster de MOI pour mettre dans mes WC.
A plus et bravo pour ton implicationdans la vie de la BD dans la région!

A.DAN a dit…

On en reparlera sûrement de vive voix lors du festoche dans un mois en juin mais j'ai une impression qui me taraude: j'entends des libraires de plus en plus nombreux dire que ça se tasse, et lors des festival je trouve les foules moins denses ... Impression? Hasard? J'ai conscience que de nbreux facteurs entrent en compte pour essayer d'expliquer la fréquentation d'un lieu ou évènement mais bon ... mauvaise impression, disais-je.

La bise.
Daniel

Olivier a dit…

Ed, ne te décourage pas, passion et sincérité auront toujours le dessus...

Benjamin Leduc a dit…

Pour ma part, plusieurs dessinateurs m'ont dit que les dédicaces en librairie ne fonctionnent pas. ça ne marche qu'en salon. Je ne sais pas si c'est le cas pour les gros auteurs mais ma modeste expérience (avec la présence des dessinateurs) confirme cette théorie.
Bon courage

ClickComments