lundi 31 décembre 2007

Bye bye 2007… Bonjour 2008 !!!

Alors que 2007 se termine, je me suis dit qu'il serait peut-être bon de faire un petit bilan. Vous me direz, il n'y a rien de bien original et je me demande dans quelle mesure les fins d'année ne sont pas justement faites pour cela…
Le fait est que cela fait trois ans tout juste que je me suis lancé dans cette grande entreprise, à savoir devenir scénariste de BD. J'ai eu des moments de découragement tant l'entreprise a pu me sembler parfois irrémédiablement vouée à l'échec mais je me suis accroché et continue de le faire. Certes, cette année n'a pas été celle que j'appelais de mes vœux à la fin 2006. Mais je dois bien admettre que l'absence de 4 mois engendrée par mon deuxième métier n'a rien fait pour me faciliter les choses (je ne cherche pas d'excuses, hein, mais quand même ! ;)). Je n'ai pas, ou prou, envoyé de dossiers aux éditeurs, me contentant de développer quelques histoires courtes que j'ai faites parvenir à des journaux spécialisés (Cargo Zone et Lanfeust mag.) dans l'espoir qu'elles retiennent leur attention. Lanfeust m'a laissé entendre par l'intermédiaire d'Ericka Sarmiento qu'il était intéressé mais j'en attends la confirmation ; Arleston n'ayant pas encore donné son aval. Pas de nouvelles en revanche de Cargo Zone mais je ne désespère pas. Merci au passage à Ben Leduc pour les pistes et encouragements à présenter des projets.

Quelques collaborations avec de talentueux dessinateurs devraient me permettre de présenter des projets aux éditeurs pour l'année à venir :

  • L'alternative dont vous avez pu suivre sur ce blog l'évolution depuis quelques semaines. Nous devrions essayer de présenter le projet aux éditeurs courant janvier en privilégiant Bamboo dont l'un des directeurs éditoriaux, Hervé Richez, m'avait fait l'aimable surprise d'un coup de fil pour me féliciter pour le scénario lors de son premier envoi. J'ai légèrement modifié la trame afin qu'elle s'inscrive plus dans leur ligne éditoriale et j'espère que cela saura le convaincre de l'intérêt d'une publication. Stephan Agosto et Philippe Hooghe, mes deux complices sur cette affaire font un travail formidable qui devrait également faire pencher la balance du bon côté.
  • La Sauvegarde en collaboration avec Manu Wattez. Bien que très motivé, Manu n'a pas pu travailler comme il aurait fallu sur ce projet. Il faut bien crouter et il a naturellement privilégié les contrats d'illustration rémunérés. J'espère que nous pourrons clôturer cette année le projet.
  • Stefan Azlov en collaboration avec Laurent Cambournac, est une série SF sur laquelle nous avons commencé à travailler il y a un peu plus d'un an. Laurent est également illustrateur (ou infographiste, je ne sais plus trop ;)) et a eu pas mal de boulot qui ne lui a pas permis d'avancer concrètement sur le projet. Souhaitons que cette nouvelle année lui laisse un peu plus de temps libre et que nous puissions enfin proposer le projet.
  • Ezzat El-Dine est un dessinateur camerounais avec qui je devrais entamer une collaboration au cours de l'année à venir. Pour l'heure, il a commencé à travailler sur une histoire courte Manque de Chance, projet que j'ai récemment fait parvenir à Cargo Zone dans l'espoir d'une publication.
  • Cédric Hervan avec qui je corresponds depuis une bonne année maintenant et avec qui je devrais développer un projet qui se déroulera pendant la grande guerre : Le Straight Photographer.
  • Anthony Cocain avec qui nous devrions un jour (peut-être;)) faire un carnet de voyages sur la polynésie m'a récemment contacté afin que nous essayons de nous lancer dans un projet de série sur un héros chasseur de trésors. Je vous tiendrai bien sûr au courant des évolutions de ce nouveau projet.
  • A ces collaborations s'ajoutent toutes celles qui sont soit au point mort, soit mortes (mais pour lesquelles je n'ai pas encore reçu d'avis de décès ;))

Alors, pour paraphraser un dessinateur ami, « A force, on devrait pouvoir y arriver » ; non ?
Quoiqu'il en soit, je me suis remis récemment à l'écriture intensive de nouveaux scénarios et si un dessinateur disponible venait à passer par ici, qu'il n'hésite pas à me contacter. Vous trouverez ici quelques pitchs qui sauront peut-être vous séduire :

Hôtel California : Concept de la série : Un hôtel dans le sud de la France appelé 'Hôtel California' en hommage à la célèbre chanson des Eagles accueille touristes et voyageurs. Chaque tome est un one shot. Il raconte à une époque donnée entre 1970 et le futur ce qui arrive à l'un des occupants de cet hôtel sur fond d'une chanson célèbre de l'époque. Cette dernière est en relation directe avec l'histoire ou sert juste de référence à l'époque donnée. Le nom de chaque tome est celui de la chanson en question.
Tome 1 : Un couple de Hippies se retrouve bien malgré lui mêlé à une sombre histoire de braquage (un melting pot entre reservoir dog et les films d'Audiard pour les dialogues – en toute modestie soit dit en passant, je ne prétends pas l'égaler). Ils vont parvenir à s'en sortir mais pour cela, seront amenés à remettre en question quelques principes liés à leur philosophie de non violence. Au bout du compte, ils récupèreront le magot et l'utiliseront pour construire l'hôtel qu'ils baptiseront 'Hôtel California' en hommage à la chanson des Eagles.

Liens de Haine : Deux enfants à la veille de la guerre de sécession dans le sud des Etats-Unis. L'un est le fils d'un propriétaire terrien qui possède des esclaves. L'autre est un noir qui a bénéficié d'une éducation poussée pour quelqu'un de sa condition. Ils se haïssent dès leur rencontre et cette haine va aller crescendo à mesure qu'ils grandiront. Mais d'où peut venir un tel lien de haine ? Peut-être d'un secret que nul n'est prêt à affronter en ces temps et en ces lieux...
Je compte présenter ce projet à Frank Giroud pour sa collection « Secrets » chez Dupuis. « Qui ne tente rien n'a rien » comme on dit…

Vis ma vie : Un étudiant français à court d'argent décide de vendre sa vie sur Internet aux enchères. Elle est remportée par un jeune américain qui débarque dans la vie de l'étudiant et y prend une place de plus en plus importante au point de véritablement lui prendre sa vie... Ce qui était au début une blague se transforme en cauchemar, d'autant plus que sa propre famille et ses amis ne le reconnaissent plus. Pour finir, celui qui a pris sa place lui propose de lui donner son ancienne identité. Mais n'y a t'il pas un risque à prendre la place de quelqu'un dont on ignore tout et qui avait tout intérêt à disparaître ?

Etienne et Jean (titre provisoire) : Jean, vieillard espiègle rencontre Etienne, jeune homme maussade qu'une récente rupture désespère totalement. Va naitre entre eux une relation forte père/fils au fur et à mesure que Jean lui racontera ses aventures amoureuses sur fond de seconde guerre mondiale. Un récit à la fois intimiste et fort à cheval entre ces deux époques où s'entremêlent des histoires d'amour, de haine et d'amitié.

Un beau dimanche de juillet : Un vieux parrain marseillais avoue à son fils qu'il n'est pas son véritable père. Il meurt avant de pouvoir lui en apprendre davantage. Dès lors, le jeune homme va se lancer dans une quête sur ses véritables origines pour parvenir finalement aux révélations sur ce beau dimanche de juillet. Mais le grand banditisme n'est pas un milieu au sein duquel il convient de faire preuve de faiblesse, en particulier quand une guerre de succession se dessine…

Voilà, cette liste n'est pas forcément exhaustive. N'hésitez pas à me contacter.

Une chose pour finir : Si mon entreprise ne s'est pas concrétisée jusqu'à présent par une publication, elle m'a permis de rencontrer des gens formidables et de lier des amitiés sincères. Et ceci, c'est peut-être la plus belle récompense, un fait qui ne me fait pas regretter un seul instant de m'y être lancé à corps perdu…

Merci à tous de passer ici. Une bonne résolution pour 2008 : Continuez ! ;)

2 commentaires:

philhoo a dit…

Ca vaut bien dix (sur dix)
;o)

Cédric Hervan a dit…

Quoi ça fait déjà 1 an que l'on correspond !!!!! Diable, pauvre Emile ! Que le temps passe vite !

ClickComments