samedi 8 novembre 2008

Navrant !

Je suis parfois profondément étonné, voire choqué, par la bêtise de certains de nos élus. Chaque année amène son lot de lois idiotes ou mal pensées. Et ces même élus de perdre encore du temps (et de l'argent à coups de commission d'enquête) pour défaire ce qui a été fait. Dernière en date, pondue -j'imagine - après la prise de drogues hallucinogènes : interdire les braséros mis sur les terrasses pour réchauffer ceux que la loi sur le tabac oblige dorénavant à fumer en dehors des débits de boisson. Et ce au prétexte que ces chauffages seraient très (trop) gourmands en énergie et pollueurs... Je les imagine bien ces trois cons opposer à l'argument "Mais les gens vont se peler les couilles !" un "Les fumeurs n'auront qu'à arrêter de fumer !" tout en s'auto-congratulant devant cette bonne blague et leur magnifique idée.
Franchement, je me pose la question : Comment peut on être aussi con et accéder à un tel pouvoir décisionnaire ?
Et quand la majorité des irréductibles se sera choppé une bonne crève et que ça coutera un maximum à la sécu, qu'est ce qu'ils vont inventer ? Interdire aux gens de tomber malade ?
Personnellement, je serais assez tenté de proposer une loi : Interdire le chauffage, l'éclairage ou la climatisation à l'assemblée nationale. Parce que je serais curieux de savoir à combien s'élève la consommation d'énergie du palais bourbon pour une année... Et puis, tant qu'à faire, obliger les élus à circuler en voitures propres... Parce que "charité bien ordonnée commençant par soi-même", quand on impose aux autres sa connerie, autant se l'infliger à soi-même pour commencer...

2 commentaires:

a.dan a dit…

Non mais c'est pas con du tout. Il faut lire entre les lignes: comme la retraite file très surement vers les 70 piges (sans parler de sa hauteur, même à cet âge là), et qu'il y a beaucoup de vieux, cette loi anti-braséros leur est destiné ... aux vieux. Qui malgré leur cancer fument encore, tant qu'à faire, donc vont effectivement aller se peler les couilles sur un trottoir par -5°C. Ce qui certes coutera des sous à la sécu. mais pour un laps de temps très court: grippe + cancer, ça pardonne pas. D'ici à ce qu'on m'annonce qu'un copain d'élu tient une grosse entreprise de pompe-funèbre, je serais pas surpris ;)

MDR. La bêtise humaine n'a aucune limite.

Tiens, il me vient une idée: pour remplacer les braséros utilisons donc les vieux: une fois mort une bonne incinération sur les terrasses de café ... non? Ok, je sors.

Un fumeur invétéré, qui touchera (?) une retraite vers les 72 piges.

Anonyme a dit…

ED, concerné par les BRASEROS?!
;-D)
Voici un petit lien amusant :
http://www.youtube.com/watch?v=_DMwmJ0MXCs

ENJOY!
AL

ClickComments